Des inconnus s'en sont pris à l'église du Châble, dans le pays du Valais (Suisse) samedi dans la nuit. Après s'être introduit dans le bâtiment, ils ont rassemblé des livres de chant, de liturgie et des évangiles, les ont placés contre l’autel en bois, puis y ont mis le feu. L'autel et l'ambon ont été réduits en cendres. Mais un système d'alarme a permi d'alerter les pompiers qui ont pu maîtriser l'incendie.
Cependant, la fumée a causé d’importants dégâts. L'église Châble est une église gothique du XVe siècle qui abrite un chemin de croix signé du peintre bagnard Félix Cortey.

« Je suis déjà content qu’ils n’aient pas touché aux œuvres sacrées», soupire le curé, Gilles Roduit. «Certaines peintures datent du XVIIe siècle. Ce devrait être possible de les ravoir. Il y a en tout cas du travail pour tout remettre en état. »

Le curé se dit perturbé de voir que certains aient eu « le désir de brûler l’église ». Pourtant, il ne croit pas à un acte antichrétien. Une vingtaine de véhicules ont en effet été endommagés dans le village durant la même nuit. Le curé va tout de même faire «un beau camp en peau de phoque pour les jeunes, afin de leur montrer qu'il y a des choses plus intéressantes à faire que mettre le feu aux églises...».

Mais il ne cache pas que « les fidèles étaient très choqués, ce matin.»



Une enquête de police a été ouverte par le Ministère public du Bas-Valais.

Selon le porte-parole de la police cantonale, une vague de violence contre les lieux de culte avait déjà frappé la région lausannoise au début des années 2000. Ces attaques avaient été accompagnées de tags satanistes.
La bible avait déja été utilisée pour mettre le feu au temple de Morges en juillet 2006, où dans un accès de démence, un Américain nu comme un ver avait voulu bouter le feu à l'église avant de se jeter au lac et de mordre ses sauveteurs ! En janvier dernier, un déséquilibré avait jeté des jerricans d’essence dans la cathédrale de Soleure, causant d'importants dégâts.

(Vous aurez compris ce que ces deux cas rapportés par les journaux doivent vous faire comprendre : 2 = tout ; et les actes anti chrétien n'existent pas, ce ne sont que des actes de déséquilibrés qui auraient aussi bien pu mettre le feu à la mairie (tiens non), à l'école (tiens non), à la gendarmerie (tiens non), au bureau de poste (tiens non), à la boulangerie (tiens non), euh bon à autre chose quoi (tiens non)...).