La statue de la Vierge Marie située derrière l'église du Sacré-Coeur de la Roche-sur-Yon, a été lise à terre et décapitée dans la nuit du dimanche 24 avril aux alentours de 3 heures du matin. Sa tête a été transportée de l'autre côté du parc.

"En ce début de semaine sainte, nous ne pouvons qu’être attristés par cet acte de vandalisme. Nous en ignorons les auteurs et leurs motifs, et nous déplorons le côté gratuit d’un tel acharnement. Nous connaissions l’attachement des habitants du quartier à cette statue de la Vierge. Nous prions avec eux et nous nous associons à leur peine", a déclaré Mgr Castet, évêque de Luçon.

Cet après-midi, le préfet de Vendée s'est rendu sur place. Il dénonce le non respect de la religion chrétienne et parle d'atteinte au pacte républicain et au principe de laïcité.

"En effet, la laïcité, principe de notre pacte républicain, est le respect de toutes les croyances. Cette mise en scène détestable est une atteinte à ce pacte républicain.
Cette acte, lâche, est d'autant plus choquant pour la communauté catholique qu'il intervient le premier jour de la Semaine Sainte, période la plus symbolique et importante pour les chrétiens."

Le diocèse de Luçon a porté plainte.